2008
Aliénor d'Aquitaine (1122 ou 1124 - 1204)

Evoquer Alienor d’AQUITAINE,  deux fois reine, de France, puis d’Angleterre, est pour nous l’occasion de parler de nos ancêtres angevins, qui, au XIIème siècle, ont étendu leur pouvoir dans toute l’Europe grâce aux alliances et aux mariages.

Nous reconstituerons sa répudiation, au retour de la IIème croisade. St-Bernard lui en attribuera injustement l’échec.

Au petit port,  nous retracerons grâce aux troubadours, le bouillonnement intellectuel et créatif que fut la cour d’Anjou.

Nous proposerons ensuite en plusieurs scènes de faire revivre le conflit entre Henri II et Thomas Beckett, c’est-à-dire l’opposition entre pouvoir temporel et pouvoir spirituel, qui aboutira à l’assassinat de Thomas Beckett.

Les scènes suivantes évoqueront le conflit qui opposera Henri à Aliénor et ses fils. Aliénor y perdra sa liberté, emprisonnée pendant 15 ans dans divers châteaux anglais.

A la mort d’Henri II en 1189, elle retrouve la liberté et seconde son fils Richard Cœur de lion devenu roi d’Angleterre.

A la demande du nouveau roi de France, Philippe Auguste, elle quittera sa retraite de Fontevrault pour se rendre en Espagne, à près de 80 ans, choisir la future épouse du dauphin, Blanche de Castille.

Pour terminer le spectacle, nous assisterons à la mort de Richard Cœur de Lion, prétexte  à faire  revivre les faits marquants de cette évocation, dans le magnifique cadre de la cour du château de Durtal.

Cliquez sur les images pour agrandir







 

 

Site réalisé par Mara Productions & Multimédia - www.maraprod.com