HENRI IV, le panache blanc et le vert galant
1553 - 1612

Vendredi 13 juillet, samedi 14 juillet et dimanche 15 juillet 2012 à Durtal


Henri IV

La popularité du roi  HENRI IV a survécu à l’idée de monarchie.

La République a reconnu pour sien, le galant béarnais qui aimait la bagarre, les dames et la bonne chère.
Exemple flatteur de ces qualités bien françaises pour l’orgueil national.

Sa popularité n’a néanmoins pas empêché Henri IV d’être assassiné au terme de vingt et un ans de règne. Il ne manquait donc ni d’ennemis ni d’adversaires.

Roi chevalier, roi d’aventures, mais aussi roi fonctionnaire, cet homme contemporain de Shakespeare, de Cervantes etde Montaigne représente par ces différentes facettes le modèle de héros des romans de chevalerie qui sous son règne commencent à faire fureur.

Mais la raison principale de sa renommée ne tient-elle pas surtout à la pensée lumineuse d’un homme qui, seul contre tous, émit il y a plus de 400 ans, dans un siècle de fer et de feu, le concept de tolérance qu’il développa dans son appel dit de Châtellerault en 1589, à l’orée de son règne.

Saint François de Salle dira de lui : "Tout lui sera pardonné, parce qu’ il n’a jamais failli à son devoir d’Etat."



 

 

 

Site réalisé par Mara Productions & Multimédia - www.maraprod.com